Un stage dont je me souviendrai!

Article publié dans la rubrique Stages

Cet article parle de : , , ,


J'en ai animé des stages, environ 70 depuis près de 25 ans. Pourtant celui du dimanche 25 novembre 2018 à Chaumont restera gravé dans ma mémoire...Pour la densité des apprentissages, pour l’implication et l’écoute totales des stagiaires (23 adultes eux-mêmes encadrants au sein du dynamique club chaumontais du VTTC), mais également pour la bonne humeur qui a illuminé cette journée, déjà bien ensoleillée par ailleurs.
Une anecdote résume bien l’ambiance: en pleine situation d’apprentissage d’un exercice de maniabilité, une stagiaire se rend soudain compte qu’il est midi! Personne n’avait vu le temps passer, surtout pas moi, absorbé par l’animation, les consignes, les régulations incessantes en fonction des productions de chacun...et de chacune, en effet le stage a vu la participation de 6 femmes, un chiffre supérieur à ce que l’on voit habituellement dans le monde du cyclisme.
La matinée s’est entièrement déroulée dans un périmètre de 15 X 25m! Les stagiaires ont réalisé un grand nombre d’exercices: préparation physique “cardiovasculaire, musculaire et proprioceptive” en relation avec le vtt, montée – descendre du vtt ou le porter de mille manières, dissociation pilote – machine, allègement roue avant – roue arrière, travail du dynamisme du talon, dérapages pour replacer le vtt, évitements de trajectoires imprévues, ramassage d’objets de tailles et formes diverses, manipulations d’objets tout en roulant, déplacements en tous sens dans un espace restreint tout en serrant la main aux autres vététistes...
Le repas de midi a été pris dans les locaux du VTTC où le club avait préparé...une choucroute, fort apprécié en cette fraîche journée.
L’après-midi a été consacrée à des exercices en roulant plus classiquement: virage relevé – virage à plat, montées raides avec plus ou moins d’élan ou différents braquets, montées et descentes de marches, départs et mini-courses avec contraintes variées, fractionné dans une modalité qui permet de gérer avec fluidité un groupe de plus de 20 pilotes sans temps mort...Puis la disparition du soleil et le retour du froid ont sonné la fin du stage.
A noter que pour la dernière situation Valentin avait cassé une roulette de dérailleur...Il a pris mon Lapierre XR avec selle 2cm plus haute que la sienne, a mis mes chaussures 2 pointures au-dessus des siennes et roule ma poule! Moi j'ai animé la situation avec le gros orteil recroquevillé...Il ne faisait pas le malin :-) :-) :-)
Ce fut alors le moment de se séparer, après s’être promis de remettre cela au plus vite! Certains ont envisagé une journée avec barbecue...Ouh là là ça prend des proportions... :-)
La grande majorité des 23 stagiaires étaient des encadrants du VTTC affiliés à la FFCT, fédération “cyclotouriste”, tandis que moi je suis un licencié “FFC compétition”...Ce mélange a parfaitement fonctionné, vive l’œcuménisme vététistique :-)

 

 



"Haute-Marne la vie est ici"...au fond des bois!


Imprimer cet article Imprimer cet article