Jeumont suis bien amusé!… Et VTT Éducatif !

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , , ,

Que dire de cette coupe de France quand il est plus de 20h, que la journée a commencé à 5h45 et qu'on en a passé une bonne partie dans a boue?... Que c'était SYMPA!


Bel accueil des "Jeumontais" (peut-être est-ce leur nom je ne sais pas!), un sac d'inscription en toile, des biscuits, une bouteille, une tarte locale, merci les gars!


Jolie météo avec bains de boue gratuits (ben oui il y en a qui payent pour ça!), et finalement cette pluie nocturne était une bonne idée car sans cela le circuit aurait été peu juste techniquement. Avec la drache nocturne (parlons un peu cht'i!) c'est tout de suite devenu plus épique!


Une belle course, même si Bertrand "En Trombe Ini" m'a collé 5 minutes! Mais 31 au scratch ça me fait plaisir, à Marseille j'étais 44 me semble-t-il. Il faut dire que depuis une semaine j'avais moins mal au genou, peut-être grâce à un traitement à l'argile que j'essaie depuis une dizaine de jours (faut pas se décourager...).


De belles sensations avec les roues Lapierre Carbon! A Marseille j'avais roulé avec les Roval au look "F1" mais que je trouvais un peu trop dures (surtout avec mon genou droit en carton...), récemment j'avais mieux testé les Lapierre et je me disais qu'hormis leur poids supérieur elles me semblaient nettement moins "exclusives" et pour tout dire plus plaisantes... Ce fut le cas! Ça plus une bonne paire de Taïpan bien polyvalents (à Jeumont on trouvait terre, boue, racines, pierres qui affleurent... plus piégeux qu'il n'y paraît!) et un XR au top (même si sur ce circuit un semi-rigide faisait aussi l'affaire... Bon alors ProRace :-)   )


Mes placements de produits étant terminés ( :-)   ), passons à un autre aspect de ce week-end. Cette coupe de France fut aussi la 142ème sortie de l'opération VTT Éducatif, lancée en mars 2016, et la première coupe de France pour un des jeunes issus de cette opération. Au lieu d'une longue explication, lisez ces remerciements que j'ai envoyés à Sébastien Boterel, entraîneur Grand-Est:


"Sébastien un grand merci de t’être occupé de Romain Kasper en repérage de coupe de France vendredi .
Comme tu as pu le constater son niveau est très (voire trop) juste pour qu’il fasse une coupe de France. Il a commencé le vtt en mars 2016, il roule sur un vtt qu’on a acheté avec des subventions... Mais cela faisait des mois qu’il rêvait de “faire une coupe de France”. Je ne voulais pas l’emmener à Marseille (cassant, dangereux pour lui...), je me suis dit qu’on pouvait tenter Jeumont. En course il a crevé à la fin du 1er tour, à ce moment-là il était déjà dernier.
Mais notamment grâce à toi il a pu rouler avec un groupe de jeunes en repérage, voir d’autres gens que son entourage habituel (voir son niveau également), et ce genre “d’ouverture au monde” fait justement partie des objectifs poursuivis par l’action VTT Educatif que j’ai lancée il y a trois ans.
Bref hier à mes yeux tu as fait plus que simplement accompagner un jeune en repérage... Encore merci!"
En effet Sébastien a emmené Romain repérer le tracé le vendredi après-midi avec un groupe d'autres jeunes, j'ai beaucoup apprécié. Dans l'action VTT Éducatif on cherche à ouvrir les jeunes dont on s'occupe à d'autres personnes, horizons... Ce fut bien le cas ce week-end!
J'en profite pour remercier une fois de plus la Fondation Agir en Champagne-Bourgogne grâce à qui 3 VTT Lapierre ProRace ont pu être achetés.. et maltraités comme il se doit par les jeunes :-) ... dont une fille récemment, qui sait un jour en coupe de France? On peut rêver, il FAUT rêver!
A 56 ans je m'accroche... ;-)





J'ai failli rater le podium!





Ma "fin de course" fut épique: d'abord je subis une perte d'air sur un fort appui, mais à 500m de l'arrivée, ouf!!! Je termine avec moins de 500g dans la Taïpan arrière. Avant j'avais 1.2 bar, c'était mieux!

Puis je vais au plus efficace: dès l'arrivée je lave le XR dans l'étang, puis le pilote... moins de 5 minutes pour l'ensemble!

Ensuite je regarde Romain courir mais il crève, je reviens à la voiture, on discute... et j'entends Eric "Speaker" Davaine annoncer mon nom bien fort: merde, le podium, DÉJÀ !!! Je suis à 500m, je pique un loooong! sprint, Eric est en train de dire aux coureurs de redescendre du podium, je le hèle, il me voit, ils m'attendent... Je finis bel et bien sur le podium! Si ça c'est pas de la récup ACTIVE ! En fait les podiums ont eu lieu une demi-heure plus tôt que d'habitude, et comme les podiums j'en ai l'habitude... Ceci explique cela!


La prochaine fois je serai aux aguets! Encore faut-il que  j'y sois sur le podium! Qui pédalera verra.

Imprimer cet article Imprimer cet article