Manger – sourire…

Article publié dans la rubrique Diététique

Cet article parle de : , , , , , ,

Can you eat yourself happier? C'est le titre d'un article d'un article du journal The Guardian, repris dans Vocable, qui montre qu'un ensemble d'études scientifiques récentes conclut à un lien étroit entre le type d'alimentation et la santé mentale.

 

Dans VTT Rouler plus vite je cite déjà des données allant dans ce sens, notamment l'article L'alimentation qui rend méchant où l'on a pu établir des corrélations entre le niveau de violence en milieu carcéral et le type de nourriture donnée aux détenus.

 

Dans l'article de The Guardian, l'auteur montre  qu'une alimentation de mauvais qualité (burgers, bonbons, sodas...) aboutit à un plus fort taux de problèmes psychologiques et mentaux (anxiété et dépression par exemple), et ceci en contrôlant les autres paramètres qui pourraient être à l'origine de ces problèmes.

 

L'auteur avance notamment une donnée très intéressante: de nombreuses personnes absorbent des compléments alimentaires... tout en se nourrissant mal par ailleurs. Or pour qu'un complément alimentaire soit correctement assimilé par notre organisme, il faut que celui-ci soit en bon état, et c'est hyper-complexe. L'auteur prend l'exemple du tryptophane, dont la consommation est censée améliorer la santé mentale, mais qui a besoin d'un bon état général de l'organisme pour atteindre sa cible (le cerveau). Par exemple il faut que la flore intestinale fonctionne bien pour extraire le tryptophane que nous avons ingéré. Or pour qu'elle fonctionne bien il faut une alimentation saine (fruits, légumes, oléagineux crus, œufs, poisson... tout cela le moins transformé possible).

Il en découle qu'un complément alimentaire ne fonctionne bien que si l'alimentation est saine... donc qu'en fait il n'y a pas vraiment besoin de complément alimentaire! Ça me fait penser aux plats tout prêts qui sont censés aider à maigrir mais où c'est écrit (en tout petit) "Dans le cadre d'une alimentation équilibrée"... En fait, comme je l'explique dans VTT Rouler plus vite, c'est l'alimentation équilibrée qui permet de ne pas grossir, pas le plat vendu à grand renfort de publicité! Le véritable "complément alimentaire" c'est... une alimentation frugale mais riche en aliments naturels et "simples".

Quand le journal de 13h de France 2 en remet une couche

J'ai lu cet article hier au petit déjeuner... Quelle ne fut pas ma surprise, quelques heures plus tard, de découvrir un sujet au Journal de 13h de France 2, qui présentait les conclusions d'une série d'études scientifiques montrant que la consommation d'aliments sur-transformés (les aliments à longue liste d'ingrédients, souvent emballés dans du plastique) entraînait un risque accru de maladies (cardiovasculaires, cancers...). Là encore dans VTT Rouler plus vite le problème est abordé et je donne le conseil de s'orienter vers les aliments "sans liste d'ingrédients" (fruits, légumes, œufs, poissons, viandes, oléagineux, céréales non mélangées) qui sont naturellement des aliments. Et je cite Hippocrate qui disait qu'il fallait éviter de mélanger plus de trois aliments différents au cours d'un repas.

 

 

Bref santé mentale - santé physique même combat: il faut manger simple et naturel.

 

 

Si on ajoute à cela l'énorme différence écologique entre manger des aliments simples et naturels (le top étant de récolter des aliments mûrs dans son jardin) et des aliments transformés - avec additifs - emballés - transportés... Approche petit fruit je vais te manger :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article