Villiers-en-Lieu : le manège.

Article publié dans la rubrique Course

Cet article parle de : , , ,

J'ai fait un premier tour puis j'ai eu 49 parties gratuites! Mais chèrement payées au niveau des jambes... et surtout du dos!

 

Dès que le tour neutralisé fut terminé et que nous fûmes lancés comme des balles je me suis accroché: 50 tours, 2 grosses relances par tour, surtout celle du virage de l'arrivée, je regarde le compte tour en me disant "Déjà 10 de faits... plus que 35... moitié de fait... bientôt plus que 10...". Plusieurs fois j'ai laissé des petits trous mais chaque fois j'ai pu les reboucher. Pour d'autres ce ne fut pas le cas et régulièrement on voyait un pote sur le bord du circuit, qui avait lâché l'affaire.

 

Affaire rondement menée: 77km  à 41,2km/h. Sur la fin, alors que je visite les dernières positions de mon peloton de chasse (un groupe s'est fait la belle et termine une grosse minute devant nous), un gars vient me remercier : "Ça fait 10 tours que je suis tes trajectoires dans les virages, nickel!". Ah oui ça je sais faire, il faudrait juste que j'aie les jambes de mes vingt ans - voire 40 ça allait encore pas mal - hé hé.

 

Le genou droit étant ce qu'il est, mes relances sont asymétriques, j'ai du mal à pousser sur la jambe droite, bref je m'accroche. Je sais que c'est "gagné" à 8 tours de la fin lorsque le rythme baisse un peu, je termine même 4ème de mon paquet pour une 23ème place synonyme de milieu de classement. Et je remercie tous les élèves de mon collège qui ont donné de la voix pour m'encourager!

 

Après l'arrivée je peux à peine me baisser. Je vais retourner à la salle faire des lombaires!

 

En attendant un petit tour de vtt ce matin parmi les oiseaux les arbres et le silence sera bienvenu :-)

Imprimer cet article Imprimer cet article