Ploeuc: les patates!

Article publié dans la rubrique Non classé

Cet article parle de : , , , , ,

44, 31, 42, 31... et 27ème scratch Masters au général de la coupe de France... 2, 2, 5, 2, et 2ème au général

de la coupe de France Masters 50 (les "Vieux débris" :-)   )


A Marseille j'étais à la limite de tout arrêter: mal au genou droit, je ne m'étais même pas rasé les jambes. C'est mon moins bon résultat scratch (44) mais je suis quand même 2ème M50: merci la condition physique générale, qui elle était excellente. Ce jour-là je m'en sors grâce à elle et je termine d'ailleurs la journée par une belle voie d'escalade dans les Calanques avec un ami, retour 21h30, pleine nuit, dream...


A Jeumont j'étais "pas trop mal" et je fais la première de mes deux 31èmes places scratch Masters de la saison. Encore 2ème M50, arrivée en courant au podium (avancé) après 500m de sprint à pied, ils vont nous faire crever! :-)   )


A Levens j'avais encore la Granit Montana (et tous ses merveilleux souvenirs: 84km et 3500D+... extraordinaires) dans les jambes: 42ème et 5ème M50, ça aurait même pu être pire!


Et Ploeuc? J'ai hésité à y aller. Il était question de vacances en famille soit en montagne soit ailleurs... La copine de mon fils Jules a exprimé sa préférence pour la Bretagne, nous avons donc combiné un séjour "camping humide" (mais très sympa) à Crozon et un retour en passant par Ploeuc, où les gouttes de pluie faisaient Ploeuc - Ploeuc - Ploeuc :-)


Les 5 jours passés à Crozon furent bien sympathiques: 3 sorties de vtt mixte le matin pour moi, après quoi je rejoignais le reste de la troupe qui émergeait doucement des tentes. Mes sorties vtt me permettaient de repérer de très jolis endroits où l'on a ensuite été marcher. Par exemple le lundi on a laissé la voiture vers la pointe du Toulinguet et de là on a marché jusqu'à Penn-Hir, ce qui nous a permis d'éviter à 90% le flot de touristes. On a fait un petit repérage au pied des falaises qui donnaient bien envie...

Le lendemain on a refait un plan "on évite la foule" en laissant la voiture près de la pointe du Van afin de marcher jusqu'à la pointe du Raz ; on a marché 4 bonnes heures, après 2h de vtt le matin, on appelle ça une journée bien remplie, d'ailleurs terminée devant un verre (jus de tomate pour moi attention c'est du sérieux :-)   )







Au ras de la pointe du Raz














Après c'est l'océan...













Avoir le pied "marin" ;-)










Le mercredi la météo était... bretonne. Le matin ce fut "VTT - K-Way - bourrasques de vent", une atmosphère finalement intéressante, qui révèle la puissance de la mer... L'après-midi fut beaucoup plus urbain, à Brest, mais surtout dans les grandes artères commerçantes, comme on en trouve partout dans le monde... Tout ce que "j'aime" (mais il en faut pour tout le monde n'est-ce pas?).








Puissante Bretagne









Le jeudi mes jambes m'ont dit qu'il ne fallait pas rouler. Je n'ai pas roulé. On est retournés à Penn-Hir où l'on a fait quelques jolies voies d'escalade dont une de trois longueurs que j'ai remontée d'une traite avec corde de 80m en simple. On n'avait pas de topo, on a donc fait un rappel puis choisi une voie au pif en estimant la difficulté à l’œil. C'était environ 6a maxi mais avec 10m mouillés où je ne  faisais pas trop le malin du coup! Lolo suivait en second, elle a fini avec deux avant-bras comme deux bouteilles... mais super ambiance, la mer qui fouette au pied des voies, génial.


Le vendredi on a switché en mode "Coupe de France": trajet vers Ploeuc - repérage et une glissade qui se termine contre un arbre, annonciatrice de l'ambiance du week-end! Rien de grave. Le samedi matin je constate qu'il a plus ou moins plus toute la nuit, à 7h30 j'enfourche donc mon joyeux XR pour une moitié de circuit qui me permettra de faire un choix pneumatiques... j'aurais dû emporter la frontale! On est en Bretagne, il fait jour nettement plus tard que chez moi à l'Est, à 7h30 la forêt est tellement sombre que je ne vois pas les racines, dans les endroits très techniques j'ose à peine rouler! Je propose à un responsable de la fédé de tout retarder d'une demi-heure à l'occasion d'une éventuelle nouvelle manche en Bretagne en août.


J'en profite pour féliciter les organisateurs... que j'imagine déçus du manque de concurrents et d'ambiance en comparaison des championnats de France 2017 qui étaient une véritable fête. Là c'était sympa mais, par exemple, il y avait 9 concurrents pour le trial Élites...


Je suis 26ème du général provisoire de la coupe de France scratch masters et j'ai la plaque 4019... chez les masters 50 il manque Trombini - Onésime - Bedini - Balaskovic...  En revanche Eric Pommelet, champion de France 50-54 ans est là et bien là, il me reprend à la fin du premier tour, après que je me sois mis une bonne gamelle dans les fougères avant "l'Alpe-d'Huez". Au 3ème tour je riperai aussi en bas du passage du bloc, et me ferai doubler par trois coureurs... Physiquement je ne suis pas si mal malgré le semaine sous tente, techniquement je me sens parfois un peu hésitant, notamment à cause du manque de lumière en sous-bois. Pas à cause des pneus en tout cas, j'ai opté pour deux Taïpan qui font le job!


Je fais une course correcte sans plus: 31 scratch et 2ème M50 à distance respectable (4'24) d'Eric, mais surtout je me suis fait plaisir et mon genou va mieux qu'en début de saison! Il est donc possible que je continue de rouler en coupe de France en 2020. Autant les coupes régionales ne me motivent plus du tout, autant les coupes de France et leur ambiance m'attirent encore. Je monte deux fois sur le podium, pour mes 2èmes places sur la manche et au général M50, ça fait deux sacs de 5kg de patates, j'adore! Du coup je mange une barquette de frites afin de m'échauffer :-) .





A Ploeuc si vous avez la patate vous aurez des patates ;-)





En revanche, il n'y aura pas de championnats du monde masters pour moi cette année, je n'ai pas la motivation pour, mon maillot bleu-blanc-rouge ira très bien :-) . J'y étais allé tous les ans depuis 2004... Je brise la routine, quel évènement! A la place je vais animer un stage de vélo de route pour femmes! Une idée sympa d'une... femme récemment installé en Haute-Marne et qui tient une maison d'hôtes, elle m'a contacté pour cela et j'ai dit banco. Nouvelle expérience... A bientôt!

Imprimer cet article Imprimer cet article