Protection écran total

Article publié dans la rubrique Jeunes, éducateurs

Cet article parle de : , , ,

Les vacances d'automne vont se terminer, j'ai regardé la télé moins d'une heure.

 

Quelle chance!

 

Pendant la première semaine on était une vingtaine dans un gros gîte avec une belle grosse télé... qu'on n'a jamais allumée. Il y avait autre chose à faire. Je crois qu'il y a toujours autre chose à faire que de regarder la télé, en tout cas mieux à faire ça c'est sûr.

 

On a grimpé sur l'exceptionnelle falaise de Buoux, je suis allé cueillir des herbes comestibles, on a marché sous la pluie un jour où il faisait trop mauvais pour grimper, on a cuisiné, j'ai pas mal lu, discuté, chanté... Quel contraste avec le désert télévisuel ou les acteurs font et nous on ne fait rien, strictement rien à part les regarder faire. Et on a beau gloser sur les séries et Netflix (aujourd'hui on dirait que c'est ce qu'il faut regarder sous peine de passer pour quelqu'un qui ne regarde rien...), c'est toujours la même histoire: des programmes faits pour rester devant - des téléspectateurs passifs.

 

Je me souviens de l'édifiante lecture de TV lobotomie de Michel Desmurget (scientifique du CNRS), lecture après laquelle vous serez fortement tenté de réduire la consommation de télé (c'est vraiment de la consommation... qui pousse à la consommation d'ailleurs, voir la quantité industrielle de publicité...) pour éviter de devenir con. Il n'y a pas d'autre mot, la télé nous rend plus con, plus passif, moins créatif, appauvrit notre langage, supprime l'ennui qui est source de créativité, augmente le tabagisme, réduit les échanges verbaux au sein des familles, favorise l'obésité... La totale télévisuelle.

 

De retour à la maison je me suis dit que c'était quand même tellement mieux sans écran, du coup malgré l'ambiance "pré-novembre" à base de jours raccourcis je me suis attelé à diverses tâches: autres lectures, plans d'entraînement, préparation d'assemblée générale, organisation du rassemblement vtt le 16 novembre (il a fait le plein d'inscrits en 24h!), (re)nettoyage de singles qui avaient pris du vent, ramassage de champignons, ouverture de quelques mètres carrés de terre supplémentaires pour y mettre des mini-serres à tomates (promesse de soleil futur...), déplacement de deux mètres d'un noisetier planté trop près d'une cabane (4h de travail de bagnard...) et, bien sûr, quelques sorties sur mon Lapierre XR qui était resté une semaine dans le garage pendant que j'usais mes semelles sur la mollasse calcaire de Buoux. Pendant toutes ces heures passées dehors (quel luxe) j'ai eu tout le loisir d'écouter les grues passer en route vers le lac du Der, une migration toujours impressionnante avec ses armadas de volatiles disposés en V... mieux qu'à la télé.

 

J'ai même bossé sur des dossiers scolaires, le choc de la rentrée en sera atténué, et c'est toujours ça de pris sur la consommation passive d'écran.

 

Au final c'est impressionnant tout ce que l'on peut faire quand on évite de passer 2-3h devant la télé.

 

On peut même changer d'écran... et écrire un article ;-)

Imprimer cet article Imprimer cet article