Écologique?

Article publié dans la rubrique Ecologie

Cet article parle de : , ,

Depuis dix ans je fais toilettes sèches, je récupère l'eau des douches et des vaisselles pour le jardin et le pourrissoir, je ne tonds pas l'herbe (économie de bruit de Co2, captation accrue de Co2, présence d’animaux dans les herbes hautes, maintien d'une certaine fraîcheur en été...), je jardine, je récupère les feuilles des arbres du voisin pour du paillage (celles de mes arbres restent au sol et refont de la terre, c'est aussi simple que cela), en voiture je roule doucement, tout à l'anticipation (mon Espace a 200000km... et ses plaquettes d'origine), je mange frugalement, je ne bois pas d'alcool, je garde mes habits de nombreuses années, je covoiture, j'achète bio (mais pas assez local), je fais mon dentifrice, ma lessive moi-même, je n'achète plus de lardons sous plastique (poitrine découpée au couteau à la place, en plus c'est bien meilleur), etc.

 

 

Et après?

 

Je fais 35000km de voiture par an, quand je me déplace pour une coupe de France à Levens en deux jours je fais 3h de vélo... et 16h de voiture. Cette semaine c'était un peu mieux, je suis allé chez des amis et un de mes frères en Haute-Savoie: une semaine pour 1000km de déplacement et plein de montagne sans remontées mécaniques, ça passe encore... Il y a un mois un de mes collègues (prof d'histoire) me disait qu'il ne partait jamais en vacances. Il est directement dix fois plus écolo que moi!

 

 

 




On était bien...






 

Je pense que je suis comme la grande majorité des français de mon niveau socio-économique: plein de bonne volonté mais incapable de m'extraire du mode de vie occidental dans lequel je baigne.

 

Alors en 2020 je continuerai de faire des efforts... tout en ayant conscience de leur relative inanité.

 

Bonne année!

Imprimer cet article Imprimer cet article